Le Voyage des Livres

Les Contemporaines

 

          Le Voyage des Livres

          Ils en eurent assez de rester là, sur les étagères où personne ne venait plus les regarder, les prendre, les ouvrir, les caresser….

          Ils décidèrent, dans un murmure de froissement de papier, de mots, de s’envoler vers d’autres lieux…..

          Les plus légers furent les premiers à prendre leur envol, les feuillets de poèmes, les nouvelles, les romans….

          Les encyclopédies plus lourdes, peinèrent à prendre de la hauteur, quelques unes trop lourdes durent se résoudre à rester sur place ……